2019 Hortense de WITT

  • White Facebook Icon
  • White Google+ Icon
  • White Instagram Icon

LE CABINET

NOS HORAIRES

NOUS CONTACTER

Douleurs fréquentes

 

Douleurs de dos

Chez l’enfant, la douleur de dos (cervicalgie, dorsalgie, lombalgie) générée par le port d’un cartable trop lourd, par une chute, par une scoliose, n’est jamais à négliger. Chez la personne âgée, les douleurs ne sont pas une fatalité, même en cas d’arthrose ou d’ostéoporose. Des techniques douces et adaptées permettront de les soulager.

Cette approche originale n’exclue en aucun cas les examens ni les bilans conventionnels, qui devront être préalablement effectués.

L'ostéopathe par un diagnostique ostéopathique complet va pouvoir déterminer les origines qu'elles soient à proximité ou même à distance de la zone douloureuse.

  • colites fonctionnelles spasmodiques;

  • tensions ligamentaires adbominales;

  • cicatrices et adhérences viscérales;

  • séquelles de chutes, accidents de voiture;

  • entorses (chevilles, genoux);

  • traumatismes crâniens…

L'ostéopathe peut vous aider en cas de douleurs liées à la névralgie, d'Arnold, dans le cas d'acouphènes, de céphalées ou même de vertiges.

 

Troubles digestifs

Le système digestif peut être perturbé ce qui entraine des gênes ou des douleurs au niveau du ventre, voire même du dos.

Votre ostéopathe viscéral va travailler afin de redonner une bonne mobilité à votre corps et aura une action sur les troubles digestifs tant au niveau des douleurs abdominales qu'au niveau des perturbations des fonctions digestives (diarrhées, constipations, crampe à l'estomac, ballonnements...)

Le syndrome du côlon irritable ou colopathie fonctionnelle est un trouble du fonctionnement de l'intestin (du côlon ou gros intestin), très fréquent, sans gravité mais responsable d'une gêne importante. Son mécanisme de survenue est mal connu mais des facteurs comme le stress ou les changements du quotidien. favorisent son déclenchement. Votre ostéopathe viscéral à Paris 17 vous posera des questions sur votre alimentation, votre vie d'un point de vue personnel, professionnel, stress...

 

Maux de têtes, céphalées, migraines

Plusieurs origines comme des excès alimentaires, des problèmes dentaires (bruxisme, appareil dentaire...), surmenage professionnel, séquelles de traumatisme... peuvent avoir pour conséquences des maux de tête. Les personnes à tendance anxieuse ou exerçant un métier qui sollicite les muscles du cou seront plus facilement sujettes aux maux de tête, aux torticolis à répétition.

Si votre enfant :

  • Suit un traitement orthodontique avec ou non le port d'un appareil dentaire

  • Est tombé

  • Se plaint de douleurs diffuses

  • A des troubles de l'attention ou de comportement en cours ou même au sein de la cellule familiale.

Si vous présentez les symptômes suivants :

  • Maux de tête

  • Fatigue oculaire

  • Névralgie faciale, névralgie d'Arnold

  • Contracture au niveau du cou, des épaules, torticolis chroniques

  • Sinusite ou rhinite chroniques

  • Que vous grincez ou serrez vos dents la nuit (bruxisme)

  • Vertiges

 

Entorses

On peut considérer l'ostéopathie comme un traitement complémentaire de la prise en charge de base de cicatrisation et de travail musculaire proprioceptif : « C'est la perception des sensations issues du corp qui renseignent sur l'attitude, les mouvements, l'équilibre. »

L'ostéopathie ne peut pas remplacer la kinésithérapie.

Consulter votre ostéopathe en cas d'entorse présente de nombreux avantages :

  • Eliminer les tensions des tissus lésés de part et d'autre de l'articulation (phénomène de défense des tissus lors du traumatisme).

  • Traiter les blocages de compensation du pied, de la jambe, du genou et/ou du bassin et éviter ainsi que cela n'entraine à long terme - par adaptation du corps - d'autres douleurs (douleurs du bas du dos ou du genou).

  • Chercher les causes mécaniques qui ont provoqué l'instabilité à l'origine de l'entorse.

  • Eviter que cela ne se reproduise dans l'avenir (rôle de l'ostéopathie préventive) ; on parle alors d'entorses à répétition.

Votre ostéopathe emploiera des techniques manuelles douces et appropriées au type de douleur et de patient. Le but principal est de retrouver une mobilité de l'espace articulaire (tendons, ligaments, muscles.). Il décidera du nombre de séances nécessaires en fonction de la récupération du patient.

Bien évidemment, cette pratique se fera en complément de la kinésithérapie (rééducation et proprioception), afin d'accélérer la guérison et la reprise du sport.

En effet : lors d'une entorse de la cheville, l'étirement ou la lésion ligamentaire ayant provoqué un court-circuit, le message ne sera plus " décodé " correctement et les possibilités de se refaire une nouvelle entorse persisteront tant que le circuit ne sera pas rétabli.