2019 Hortense de WITT

  • White Facebook Icon
  • White Google+ Icon
  • White Instagram Icon

LE CABINET

NOS HORAIRES

NOUS CONTACTER

L’OSTÉOPATHIE

Quand demander l'aide d'un ostéopathe ?

L'ostéopathe va grâce à son diagnostique déterminer les régions du corps en restriction qui peuvent altérer l'équilibre global du corps du patient.

Toute perte de mobilité des articulations, des muscles, des ligaments ou des viscères peut provoquer un déséquilibre de l'état de santé.

L'ostéopathie est fondée sur la capacité du corps à s'auto équilibrer et sur une connaissance approfondie de l'anatomie.

La pratique ostéopathique traite une personne et non pas une pathologie, une maladie ou un symptôme.

Des traumatismes physiques ou émotionnels passés inaperçus sont susceptibles de provoquer des séquelles douloureuses, plusieurs années plus tard.

Chacun est responsable de son capital santé qu'il peut préserver et améliorer par un suivi régulier chez son ostéopathe.

L'ostéopathe ne peut pas tout soigner, il n'intervient pas sur:

  • les maladies infectieuses,

  • les maladies génétiques,

  • les maladies dégénératives (cancer, sclérose en plaque, SIDA...)

POUR QUI?

 

Femmes enceintes

Pendant la grossesse, le corps change et doit s'adapter à de nouvelles contraintes.

L'ostéopathie aide à mieux surmonter les petits soucis de toute femme enceinte, efficace en cas de mal de dos, de sciatique, de nausées ou de reflux.

L'ostéopathe intervenant auprès de la femme enceinte installé à Paris 17 intervient également en prévision de l'accouchement et en suivi de post-partum.

Dans quels cas venir consulter son ostéopathe en tant que femme enceinte ?

  • vous avez des troubles digestifs: reflux, ballonnements...

  • vous avez mal au dos

  • des troubles du sommeil apparaissent

  • vous avez le sentiment d'être oppressée, d'avoir du mal à respirer

  • vous faites de la rééducation périnéale

  • vous avez eu recours à une césarienne

  • vous avez connu un accouchement long et pénible ou au contraire très rapide.

Les techniques ostéopathiques seront douces, non invasives, non offensives et surtout adaptées à l'évolution physique de la grossesse de la maman et au développement de son futur bébé.

Quel est l'intérêt de consulter son ostéopathe après un accouchement (post partum) ?

L'accouchement est un épisode important de la vie d'une femme. Il peut être physiquement et émotionnellement perturbant pour la maman et son bébé.

Lors de l'accouchement, les structures de votre bassin ont été modifiées (coccyx, périnée, bassin.). Vous devez après l'accouchement réinvestir votre corps, l'ostéopathe compétent auprès de la femme enceinte peut vous aider à faire cela en rééquilibrant les tensions et perturbations physiques dues à l'accouchement.

Attention, l'ostéopathe ne remplace pas le gynécologue, l'obstétricien, la sage-femme ni le kinésithérapeute (rééducation périnéale) mais intervient en complémentarité.

La rééducation du périnée est une étape très important après l'accouchement, il vous évitera de nombreux désagréments dans votre vie de tous les jours. N'oubliez pas de consulter un kinésithérapeute.

 

Nourissons

Pourquoi l'accouchement et les premiers jours de vie de votre enfant peuvent vous amener à consulter un ostéopathe pour votre bébé ?

L'accouchement peut être le premier des traumatismes pour le bébé. Trop long, trop court, il peut perturber le fonctionnement normal des structures du crâne et en perturber le développement.

Difficile, il nécessite parfois l'emploi de spatules, ventouses, forceps, qui vont influer sur la mobilité des jonctions du crâne et occasionner des troubles fonctionnels immédiats ou ultérieurs.

Souvent les nouveaux nés naissent avec la tête déformée, le crâne en obus, un oeil plus fermé que l'autre, une oreille plus haute que l'autre, le nez un peu écrasé...Ce qui peut être une gêne pour votre enfant.

Dans quel cas est il très recommandé de consulter votre ostéopathe pour votre bébé ?

  • l'accouchement a été médicalement assisté (péridurale, pression abdominale, césarienne, forceps, ventouse, cordon autour du cou...)

  • votre bébé régurgite, (vomissement, reflux...)

  • votre bébé présente des troubles digestifs (diarrhées, coliques, constipation...)

  • votre bébé a des difficultés d'allaitement

  • votre bébé a des troubles du sommeil, du comportement (agité, ou au contraire trop calme)

  • votre enfant se cambre anormalement

  • votre bébé présente des troubles ORL (otites, rhinites, bronchites...)

  • votre bébé tourne toujours la tête du même côté et use ses cheveux derrière la tête de façon asymétrique.

  • votre bébé présente une déformation crânienne, asymétrie, a une tête plate (plagiocéphalie)

  • votre bébé présente des déformations des pieds, a eu une luxation congénitale de hanche.

La précocité des soins dès les premières heures de la vie en cas de difficultés pendant l'accouchement (compression mécanique excessive du crâne, utilisation de ventouses, de forceps...) est essentielle. N'hésitez pas à amener votre enfant chez un ostéopathe. En effet plus les problèmes sont pris en charge rapidement, plus le traitement est efficace et rapide.

Dans les traumatismes de la petite enfance: ne pas attendre l'apparition des troubles pour faire vérifier le crâne, la colonne vertébrale et les articulations (troubles de croissance, troubles nerveux, difficultés scolaires).

 

Enfants et adolescents

A l'âge de l'apprentissage de la marche, des chutes même anodines peuvent provoquer différents troubles tels qu'une modification de la posture, une perturbation du sommeil, une excitation excessive, colères, etc...

Un suivi ostéopathique est bénéfique à l'accompagnement de ces étapes importantes, pour éviter l'installation de tensions, qui se manifestent aussitôt ou dans l'âge adulte: scoliose, troubles ORL, traitements orthodontiques longs voire douloureux...

Quand faut il emmener son enfant consulter un ostéopathe ?

Il est recommandé de présenter votre enfant à un ostéopathe durant les phases de croissances rapide, comme la position à 4 pattes, l'apprentissage de la marche et avant le port éventuel de semelles orthopédiques, en accompagnement d'un traitement orthodontique, d'une pratique sportive plus ou moins intensive...

Quelques autres cas pour lesquels l'ostéopathie peut être efficace :

  • votre enfant a un trouble postural (bilan postural)

  • votre enfant souffre de douleurs articulaires

  • votre enfant suit un traitement orthodontique

  • votre enfant présente des troubles du comportement (hyperactivité, colères...)

  • votre enfant a fait une chute, même bénigne

  • votre enfant a des troubles ORL

  • votre enfant rencontre des difficultés de concentration

  • l'apparition des règles est douloureuse

Un suivi régulier de votre enfant par votre ostéopathe est essentiel.

 

Adultes

L'adulte souffre souvent de «mal de dos», qui peut-être dû à de mauvaises positions, un état d'anxiété ou des troubles digestifs. L'ostéopathe considère dans la majorité des cas ce symptôme comme la conséquence d'une chaîne plus ou moins complexe.

Notre corps est tout au long de notre vie soumis à des traumatismes physiques ou émotionnels qui peuvent faire apparaître des douleurs lorsqu'il ne peut plus compenser.

Ainsi l'ostéopathe se doit d'être à l'écoute afin de mettre en perspective la plainte du patient avec son quotidien, ses habitudes de vie et d'hygiène. Cette prise en charge globale permet de comprendre la réalité de la souffrance et de ce fait de proposer un traitement adapté et efficace.

Tout au long de notre vie, notre corps évolue et se fatigue ce qui peut occasionner des douleurs, des pertes de mobilité et finalement une gêne quotidienne.

En matière de prévention et d'entretien, il est souhaitable d'effectuer un bilan ostéopathique.

En effet, un traumatisme physique ou émotionnel, si minime soit-il, est susceptible de provoquer une désadaptation de l'organisme pouvant donner lieu ultérieurement à des troubles fonctionnels.

  • douleurs du dos

  • troubles digestifs

  • maux de têtes

  • blessures sportives (entorses...)

 

Seniors

Aujourd'hui, une personne âgée reste une personne active.

Les douleurs ne sont pas une fatalité, même en cas d'arthrose ou d'ostéoporose.

Des techniques douces et adaptées permettront de les soulager. Une prise en charge globale permet d'améliorer la vie quotidienne mais cette approche n'exclut en aucun cas les examens, ni les bilans médicaux, qui doivent être préalablement effectués.

Attention: L'ostéopathie ne va en rien traiter les maladies telles que Alzheimer, Parkinson... mais elle permettra une amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes de ces maladies.

 

Sportifs

Une bonne hygiène de vie passe tout d'abord par une bonne alimentation mais aussi par une pratique sportive régulière.

L'ostéopathie représente pour le sportif de haut niveau comme pour le sportif amateur, un bon moyen efficace d'améliorer le rendement du geste sportif (puissance, souplesse articulaire, capacité respiratoire) ; tout en augmentant la récupération après l'effort.

A titre préventif ou curatif, le traitement ostéopathique permet aux sportifs de conserver l'équilibre de leur corps afin de pratiquer durablement leur activité.

Action préventive de l'ostéopathie du sport

Il est possible pour des sportifs de consulter des ostéopathes même en dehors de toute douleur ou problème particulier.

En effet, une visite régulière (une ou deux fois par an par exemple) permet de prévenir plutôt que guérir. Ils peuvent ainsi rééquilibrer les différentes structures avec facilité, aucun blocage particulier n'étant à prendre en compte.

Action curative de l'ostéopathie du sport

Les zones les plus souvent sollicitées en cas de pratique sportive sont essentiellement d'ordres ostéo-articulaire et musculo-squelettique et générant des douleurs musculaires.

Le traitement ostéopathique permettra de raccourcir considérablement la durée d'immobilisation ou de consolidation des blessures les plus graves (entorses et tendinites notamment).

Quand consulter son ostéopathe du sport ?

  • pour rééquilibrer de façon très précise les axes articulaires qui ont été perturbés par un choc

  • après fracture, entorses, opérations chirurgicales pour aider à une bonne cicatrisation

  • pour effacer les traumatismes même anciens

  • chute sans traumatisme osseux ni lésion visibles sur une radio

  • tendinites : tennis elbow, pubalgie, épicondylites...

  • sciatiques, cruralgie, cervicalgies...